Bourgogne de Vigne en Verre

35 Domaines, 35 Identités,
300 ha de vignobles,
90 AOC de Bourgogne

Bourgogne de Vigne en Verre a été créé il y a plus de 30 ans, en 1981. Ce regroupement de 12 domaines, visionnaire à l’époque, véritable continuité de chacun d’entre eux, répond plus que jamais aux besoins des professionnels du monde du vin.

Qui sommes-nous ?

Domaine Touzot

HISTOIRE

Installé en 2001, Frédéric Touzot est la troisième génération de vignerons sur ce domaine de 11 ha. Le vignoble est planté à 20% en Gamay, 20% en Pinot noir et 60 % en Chardonnay.

Lorsque son arrière-grand-père achète l’actuelle maison du domaine à Martailly, il est agriculteur et ne travaille qu’un seul hectare de vignes. Le troupeau est alors progressivement remplacé par les ceps de vignes.

Un important tournant dans la vie du domaine aura été l’acquisition de la parcelle « Les Parettes ». Ce terrain, en mauvaise pâture, domine le village de Martailly  au Nord. Exposée plein sud, cette parcelle d’un peu plus de 3 ha n’avait jamais été convoitée. Le père de Frédéric lui avait souvent dit que cette parcelle ferait une belle parcelle de vigne. Il a donc approché les propriétaires qui se sont laissés convaincre.

Frédéric a eu beaucoup de travail de nivellement du sol. Il a dû également évacuer des dizaines de remorques de pierres à la suite des labours. Enfin toute la parcelle a été plantée en chardonnay sur trois ans.

Aujourd’hui, le domaine peut s’enorgueillir d’avoir une superbe vigne, sur un sol très caillouteux et bien exposé. La terre est argilo calcaire, avec une couche de marnes à environ 25 cm de la surface. La couche de terre ne dépasse pas 50 cm dans toute la parcelle, mais c’est une terre chaude qui mûrit bien les raisins.

Le sol est jonché de pierres, plus ou moins larges mais assez peu épaisses. Un peu comme les laves d’un toit.  Ces pierres emmagasinent la chaleur du jour. Sous la pierre, la terre est chaude et la nuit, la chaleur des pierres rayonne et accélère la maturité. C’est un phénomène souvent remarqué.

PHILOSOPHIE

Le vigneron préfère le travail du sol (souvent manuel) à l’utilisation de désherbants.

« C’est plus écologique, j’aère le sol, et je favorise l’enracinement profond de ma vigne » se plait à dire Frédéric.

LES VINS

Le Chardonnay, issu d’une dizaine de parcelles, fait la fierté du viticulteur et  de son père Jean. Il faut dire que  ce cépage jouit ici d’un terroir  particulièrement favorable : un relief en demi-ellipse orienté au sud et dominant le village de Martailly-les-Brancion.  Situées sur la partie supérieure de ce coteau, ces terres caillouteuses argilo calcaires sont peu profondes, ce qui limite les rendements  mais favorise  si bien l’expression du cépage.

Ce vin, d’un ton jaune-vert, présente une belle robe claire et brillante. Son nez expressif et frais  tend vers des arômes de fleurs blanches et d’agrumes, de pamplemousse.

La bouche est marquée par une belle minéralité, on l’appréciera donc pour son agréable fraicheur. C’est un vin friand qui s’ouvre environ un an après vendanges

« Comme beaucoup de mes confrères je suis animé d’une grande passion pour mes vignes, je me fais un devoir d’apporter ma pierre à l’édifice familial» Frédéric Touzot.

HISTOIRE

Installé en 2001, Frédéric Touzot est la troisième génération de vignerons sur ce domaine de 11 ha. Le vignoble est planté à 20% en Gamay, 20% en Pinot noir et 60 % en Chardonnay.

Lorsque son arrière-grand-père achète l’actuelle maison du domaine à Martailly, il est agriculteur et ne travaille qu’un seul hectare de vignes. Le troupeau est alors progressivement remplacé par les ceps de vignes.

Un important tournant dans la vie du domaine aura été l’acquisition de la parcelle « Les Parettes ». Ce terrain, en mauvaise pâture, domine le village de Martailly  au Nord. Exposée plein sud, cette parcelle d’un peu plus de 3 ha n’avait jamais été convoitée. Le père de Frédéric lui avait souvent dit que cette parcelle ferait une belle parcelle de vigne. Il a donc approché les propriétaires qui se sont laissés convaincre.

Frédéric a eu beaucoup de travail de nivellement du sol. Il a dû également évacuer des dizaines de remorques de pierres à la suite des labours. Enfin toute la parcelle a été plantée en chardonnay sur trois ans.

Aujourd’hui, le domaine peut s’enorgueillir d’avoir une superbe vigne, sur un sol très caillouteux et bien exposé. La terre est argilo calcaire, avec une couche de marnes à environ 25 cm de la surface. La couche de terre ne dépasse pas 50 cm dans toute la parcelle, mais c’est une terre chaude qui mûrit bien les raisins.

Le sol est jonché de pierres, plus ou moins larges mais assez peu épaisses. Un peu comme les laves d’un toit.  Ces pierres emmagasinent la chaleur du jour. Sous la pierre, la terre est chaude et la nuit, la chaleur des pierres rayonne et accélère la maturité. C’est un phénomène souvent remarqué.

PHILOSOPHIE

Le vigneron préfère le travail du sol (souvent manuel) à l’utilisation de désherbants.

« C’est plus écologique, j’aère le sol, et je favorise l’enracinement profond de ma vigne » se plait à dire Frédéric.

LES VINS

Le Chardonnay, issu d’une dizaine de parcelles, fait la fierté du viticulteur et  de son père Jean. Il faut dire que  ce cépage jouit ici d’un terroir  particulièrement favorable : un relief en demi-ellipse orienté au sud et dominant le village de Martailly-les-Brancion.  Situées sur la partie supérieure de ce coteau, ces terres caillouteuses argilo calcaires sont peu profondes, ce qui limite les rendements  mais favorise  si bien l’expression du cépage.

Ce vin, d’un ton jaune-vert, présente une belle robe claire et brillante. Son nez expressif et frais  tend vers des arômes de fleurs blanches et d’agrumes, de pamplemousse.

La bouche est marquée par une belle minéralité, on l’appréciera donc pour son agréable fraicheur. C’est un vin friand qui s’ouvre environ un an après vendanges

« Comme beaucoup de mes confrères je suis animé d’une grande passion pour mes vignes, je me fais un devoir d’apporter ma pierre à l’édifice familial» Frédéric Touzot.

X

Newsletter

Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir toute l'actualité de BVV par email.


J'ai lu et j'accepte la Politique de Confidentialité (RGPD)